previous arrow
next arrow
Slider

Le Mot de la Présidente

Décidément le commerce de proximité n’aura pas été épargné ces derniers mois. Les taxes, les impôts ont continué à pleuvoir. Si nous y ajoutons les menaces d’interdiction des UV et des techniques de soins avancées, les divers règlements , les contrôles, et en point d’orgue cette révolte qui a fait monter la province à Paris et envahi le cœur des grandes villes, nous confrontant à la violence, aux dégradations, ruinant pour certains d’entre vous les chiffres d’affaire de cette fin d’année et obérant de façon significative les chiffre d’affaires de ce premier semestre  2019, le bilan n’est guère positif.

Nous avons passé de longs mois à nous défendre, pied à pied, contre tous ceux qui souhaitent réduire notre périmètre d’action pour s’approprier des parts de marché qu’ils considèrent leurs.

Quelle énergie avons-nous dû déployer pour nous protéger !

Malgré tout, nous avons aussi fait bouger les lignes. Dans cette tourmente, nous avons gardé le cap et mis en place des stratégies gagnantes pour donner à chacun des acteurs de la filière les moyens de progresser et d’assurer l’avenir de leur entreprise.

LA CNEP TRAVAILLE AU QUOTIDIEN POUR BÂTIR AVEC VOUS UN AVENIR PLUS SEREIN

Former les futurs talents

Notre filière s’est dotée de diplômes en phase avec la demande de nos employeurs

Un  nouveau CAP ECP  de l’Esthétique Cosmétique Parfumerie et un nouveau BP ECP  sont   prêts pour la rentrée de septembre. La CNEP avait déposé un dossier d’opportunité pour demander la réforme du CAP ,diplôme essentiel à ses yeux, car il initie nos jeunes aux métiers de la filière, en ouvrant les possibilités de poursuite d’études vers un BP ou un Bac Pro, et ensuite vers un BTS.

Ce diplôme, précieux sésame pour la filière Esthétique Parfumerie, répond maintenant aux besoins de compétence de nos entreprises. Désormais écrit en blocs de compétences, il va permettre à nos futurs talents de lier pratique et théorie et de satisfaire ainsi aux exigences grandissantes des employeurs qui demandent de plus en plus d’expertise scientifique et technologique.

L’anglais, devenu obligatoire, va permettre à nos jeunes de mieux répondre aux besoins d’une filière résolument tournée vers le tourisme de bien-être. Le numérique y est également totalement intégré, dans les activités de gestion, de vente et de conseil.

Avec la refonte du BP,  le niveau 4 , « esthéticienne hautement qualifiée » , a renforcé l’axe des nouvelles technologies, mis particulièrement l’accent sur l’accueil réception et l’expérience client , introduit le digital dans la partie vente et pilotage de l’entreprise et rendu, là aussi, l’anglais obligatoire !

La branche disposera, en septembre 2019, d’une filière diplômante complète, adaptée aux mutations de nos métiers...

3èmes Assises

VUE GÉNÉRALE DE LA SALLE DES CONFÉRENCES
DISCOURS D'OUVERTURE DE REGINE FERRERE PRESIDENTE DE LA CNEP
CONFERENCE 1: L'UBERISATION GREGOIRE LE CLERCQ & DENIS JACQUET
CONFERENCE 2: PATRICE BELLON PRESIDENT DE LA SFC
DES AUDITEURS ATTENTIFS
Régine FERRÉRE avec Martine BARBE-DGE (Premier plan à droite)
PIERRE-MAQUET-ECOLE-FRANCOISE-MORICE-ET-BARBARA-PERIAC-ECOLE-THALGO
LES PARTENAIRES PRESSE
MAITRE-SIMHON-ET-HERVE-CORLAY-POINT-SOLEIL
FRANCOIS-LEONARD-PRESIDENT-DU-COLLEGE-UPCOM-MONIQUE-KRAMER-INSTITUT-LAUGIER
CAROLE FONTAINE ESTHETIC CENTER
Une Pause Pour se Restaurer
Pause déjeuner
MAITRE SIMHON REGINE FERRERE
Conférence : ETAT D'URGENCE
MURIEL PIZZARO RESPONSABLE QUALITE & AFFAIRES REGLEMENTAIRES EUROFEEDBACK
CONFÉRENCE : PARCOURS CLIENTS
Laurent AUFFRET Responsable Département TPE & Professionnels - AFNOR Certification
PENDANT LA PRESENTATION DE LA PLATEFORME CNEP ACADEMY
CHRISTOPHE TAVEAU & MARIE TAUPIN
previous arrow
next arrow
Slider

Accéder aux sites CNEP